Louis Aragon
(1897 - 1982)

Poète et romancier, il fut l’un des co-fondateurs de Littérature, la revue du mouvement Dada puis du surréalisme. Il rompit avec ce mouvement dans les années 1930, se rangeant aux côtés du Parti Communiste auquel il resta fidèle jusqu’à la fin. Du coup il abandonna l’esthétique surréaliste pour un « réalisme socialiste ». Il prit part à la Résistance. Il renoua avec le vers régulier dans les poèmes qu’il écrivit à cette occasion. Certains, mis en chansons, seront très populaires.

Choix

Hourra l’Oural (1934)

Magnitogorsk
   1932

Le Roman Inachevé (1956)
   Les mots m'ont pris par la main

Aller plus loin...


 

accueil de Florilège

© ChristianTanguy, 1995-2012