Maurice Maeterlinck
(29 août 1862 - 5 mai 1949)

Il était issu d’une riche famille flamande francophone et fut dirigé vers des études de droit, mais vite se tourna vers la littérature (destin commun à la plupart des poètes du symbolisme belge).  

Il avait commencé par la poésie (les Serres chaudes, réunies en volume en 1889) mais préféra le théâtre où il excella : La Princesse Maleine en 1889, qui lui apporta la gloire et lança le théâtre symboliste, Pelléas et Mélisandre en 1892, et d’autres pièces.  

Peu à peu il s’était orienté vers une étude philosophique des mondes animaux et végétaux. Notamment La Vie des abeilles (1901), son premier essai, connut un durable succès.  

Prix Nobel de Littérature en 1911.

Choix

Serres chaudes (1889)
   Hôpital

Aller plus loin...


 

accueil de Florilège

© ChristianTanguy, 1995-2012