Jacques Dupin
(4 mars 1927)

Né en Ardèche, où son père était médecin-chef d’un l’hôpital psychiatrique. Très tôt, à la mort de celui-ci, il va vivre en Picardie.  

Ses débuts en poésie seront encouragés par René Char, qui préfaça son premier ouvrage Cendrier du voyage (1950). Cependant, comme d’autres poètes de cette génération, il refuse et les débordements de l’écriture surréaliste, et l’enthousiasme de la poésie de la Résistance : sa poésie se veut intuitive mais contrôlée.  

Il dirige par ailleurs la librairie de la Galerie Maeght et a consacré plusieurs ouvrages à des peintres.

Choix

Gravir (1963)
   Grand vent
   L'Égyptienne

Les Brisants
   Le Réel
   Forêt seconde

Contumace (1986)

Aller plus loin...


 

accueil de Florilège

© ChristianTanguy, 1995-2012