Armand Sully Prudhomme
(16 mars 1839 - 6 septembre 1907)

Ingénieur, il s’était tourné vers le droit, puis vers la littérature avec un premier recueil Stances et poèmes en 1865, et des collaborations au Parnasse contemporain. Son inspiration, d’abord pleine de sensibilité voire de sensiblerie, devint après 1875 de plus en plus philosophique et scientifique, au détriment de la poésie. Il fut élu à l’Académie française en 1881 et reçut, en 1901, le premier prix Nobel de littérature.

Choix

Stances et poèmes (1865)
   Le Vase brisé

Les Épreuves (1866)

Les Solitudes (1869)

Les Vaines Tendresses (1875)
   Voeu

Aller plus loin...


 

accueil de Florilège

© ChristianTanguy, 1995-2012