Pages Jehan Rictus

Bibliographie détaillée

Cette page tente de répertorier les éditions des livres de Jehan-Rictus, ainsi que les ouvrages traitant de son œuvre.

Œuvres

Œuvres originales

  • Les Soliloques du Pauvre : L’Hiver, [1895].
  • Les Soliloques du Pauvre : L’Hiver (2e édition), [1896].
    [Texte de la précédente plaquette légèrement révisé].
  • Les Soliloques du Pauvre : L’Hiver, Impressions de promenade, Trilogie, Le Revenant, Le Printemps, Soliloque du chanteur ambulant, Épilogue, Farandole des pauv’s tits fanfans. Auto-édité, 1897.
  • Les Soliloques du Pauvre. Mercure de France, 1897 [jusqu'à la « sixième édition »].
    [Texte de la précédente augmenté de 4 quatrains.]
  • Les Soliloques du Pauvre. Mercure de France, [à partir de la « septième édition », diffusée avant mai 1900].
    [La précédente avec une douzaine de vers retouchés. Par exemple le deuxième vers de la page 73 y est « T’offens’s les veaux ; t’es bon pour l’ bagne. » au lieu de : « T’offens’s les muffs . . . ».]
  • Doléances (Nouveaux Soliloques) : Pierreuse, Crève-Cœur, Complainte des petits déménagements parisiens, La Pipelette, Le Piège, Complainte pour complaire à Bibi-la-Purée. Mercure de France, 1900
  • Cantilènes du Malheur : La Jasante de la Vieille, Le Fou volé, Les Ingrats. P. Sevin et E. Rey, 1902
  • Un bluff littéraire, le cas Edmond Rostand (pamphlet). P. Sevin et E. Rey, 1903.
  • Les Soliloques du Pauvre, Édition revue, corrigée et augmentée de poèmes inédits : L’Hiver, Impressions de promenade, Trilogie, Le Revenant, Le Printemps, Crève-Cœur, Les Masons ; illustrée de 110 dessins de Steinlen. P. Sevin et E. Rey, 1903.
  • Dimanche et lundi férié, ou le Numéro gagnant (pièce en un acte). E. Rey, 1905, 1912.
  • Fil de Fer, Roman mélangé de poèmes. Paris, Louis Michaud, [1906].
    + fac simile. Paris, Éditions d’aujourd’hui, Collection « Les Introuvables », 1977.
    + Paris, Éditions Formes du secret, 1980, ISBN : 2-86301-009-3
  • La Frousse. 1907.
  • Les Petites Baraques. 1907.
  • Les Soliloques du Pauvre. Eugène Rey, 1909 [l’édition de 1903 avec des révisions mineures.]
    + réimpressions du même texte : 1913, 1919.
  • .. le Cœur populaire. Eugène Rey, 1914,
    + réimpression du même texte (avec un présentation de l'auteur) : 1934.
  • Trois textes de J.R. dans : Les Veillées du Lapin Agile. 1919.
  • .. le Cœur populaire. Eugène Rey, 1920 [révision de l’édition originale de 1914].
  • Les Soliloques du Pauvre. Eugène Rey, 1921 [révision des éditions précédentes],
    + réimpressions du même texte : 1925, 1934, 1937, 1943,
    + reproduction photographique : 1949 (Seghers).
  • Jean-Joseph Vadé : La pipe cassée, les bouquets poissards, prélection de Jehan-Rictus. La Connaissance, 1926.
  • Lettres, notes, croquetons et dessins de J.R. dans Cahiers Léon Bloy, Septembre-octobre 1932, Avril-août 1933.
  • Le Bel Enfant in : Édouard Champion : Le souvenir de Jehan-Rictus. 1934.
  • .. le Cœur populaire. Eugène Rey, 1946. [Le texte de 1914 (et non sa révision de 1920), augmenté du Bel Enfant].
    + reproduit en fac-similé : 1981 (Éditions d’Aujourd’hui).
  • Les Soliloques du Pauvre, illustrés de gravures originales au burin de Lela Pascali. Paris, Vialetay, 1949.
  • .. le Cœur populaire, Paris, Pierre Seghers, 1949 [texte de l’édition de 1946].
    + en fac simile : Éditions d’aujourd’hui, 1981, ISBN : 2-7307-0271-7
  • .. le Cœur populaire, accompagnés de gravures originales de Léla Pascali. Paris, Vialetay, 1950.
  • Les Soliloques du Pauvre : édition revue, corrigée et augmentée de poèmes inédits ; suivie de La Charlotte et Jasante de la vieille, illustrations de Steinlen. Paris, Pierre Seghers, 1955.
    + en format de poche : Pierre Seghers, 1965(?), 1971.
    + en fac simile : Introuvables, L’Harmattan, 2000, ISBN : 2-7384-2961-0
  • Complainte des petits déménagements parisiens, hors commerce, René Jeanne Imprimeur, 1978.
  • La Jasante de la Vieille, édition hors commerce réservée aux amis de Pierre de Tartas et du Centre artistique et culturel du Moulin de Vauboyen, [1979], avec des lithographies originales de Bernard Locca.
  • Les Soliloques du Pauvre, illustrations de Steinlen, Paris, Blusson Éditeur, [1993], ISBN : 2-907784-08-0
  • Henry Poulaille et Jehan Rictus : Correspondance (1924-1931). Cahiers Henry Poulaille n°7, 1997.
  • Le Cœur populaire, texte intégral suivi de Jehan Rictus ou le cœur populaire : spectacle théâtral et musical conçu par le Théâtre du Tiroir. Roubaix, Geai Bleu, 2003, ISBN : 2-914670-13-3
  • Les Soliloques du Pauvre (édition de 1934), Le Cœur populaire (édition de 1914) et poèmes divers, édition électronique sur le site Internet Pages Jehan Rictus (http://www.florilege.free.fr/jehan-rictus/), 2005.
    + plusieurs reproductions électroniques ou papier.
  • Les Soliloques du Pauvre, illustrations de Steinlen, [basé sur des facsimilés de l’édition de 1913], Paris, Éditions Blusson, [2007], ISBN : 2-907784-18-8
  • ...Le Cœur populaire, [basé sur des facsimilés de l’édition de 1914], Paris, Éditions Blusson, [2007], ISBN : 2-907784-19-6
  • Les Soliloques du Pauvre et autres poèmes, Au Diable Vauvert, 2009, ISBN : 2846261881
  • Les Soliloques du Pauvre, édition critique par Denis Delaplace, Classiques Garnier, 2009, ISBN : 2812400382
  • Fil de Fer, édition établie et présentée par Christian Tanguy, La Part Commune, 2011, ISBN : 978-2-84418-212-8
  • Poésies complètes, édition établie et présentée par Christian Tanguy, La Part Commune, 2012, ISBN : 2-84418-237-2

Correspondance

  • Georges Docquois : Nos émotions pendant la guerre, 1917.
  • Jean-Paul Dubray : Heures noires, 1917.
  • Cahiers Léon Bloy de septembre-octobre 1932 à juillet-août 1933.
  • Yvette Guilbert : Mes lettres d’amour. Denoël et Steele, 1933.
  • Alphonse Séché : Dans la mêlée littéraire, 1935.
  • Lettres à Annie. Paris, Pierre Seghers, 1955. (Avec fac-similé d’écriture et de dessins de J.R.)
  • Trois cent trente-deux lettres à Louis Piérard, Paris, Minard, 1971.
  • Artaud et l’asile. 2, Le cabinet du docteur Ferdière, Séguier, 1996 : 3 lettres et des extraits de deux autres.
  • Cahiers Henry Poulaille n°7, 1997.
  • Une lettre de 1925 contre le pacifisme (site www.france-courtoise.info)
  • Histoires littéraires n°19, 2004 : lettre à Léon-Paul Fargue.
  • Lettres de Jehan-Rictus à Eugène Rey (son éditeur), Harvard University Library.

Journal quotidien

Les 5 premiers cahiers du journal de Jehan-Rictus ont été édités quasi-intégralement :

  • Journal quotidien, 21 septembre 1898 - 26 avril 1899, édition établie et annotée par Véronique Hoffmann-Martinot, Claire Paulhan, 2015, ISBN : 978-2-912222-52-7

Ce Journal a par ailleurs été numérisé en fac-similé et est disponible sur le site Gallica. Cette page du site archivesetmanuscrits.bnf.fr permet d'accéder facilement à une période donnée.

 

Pour le reste, de larges extraits ont paru ici et là :

  • Dominique Cerbelaud : L’ingratitude du mendiant ou le soliloque de deux pauvres in Cahier de l’Herne : Léon Bloy, 1988.
  • Philippe Oriol : Enterrements, Au Balcon, n°3, 1995. [Propos sur les poètes symbolistes.]
  • Cahiers Henry Poulaille n°7, 1997.
  • Philippe Oriol : Le Journal de Gabriel Randon/Jehan-Rictus, in Les écritures de l’intime : la correspondance et le journal, 2000. [Introduction ; Pages sur la Charlotte.]
  • Philippe Oriol : Quelques pages inédites de Jehan-Rictus, Nord’, n°40, décembre 2002. [Ses dernières confrontations avec sa mère, et la mort de celle-ci.]
  • Féray Jean-Claude : « Une implacable franchise vis-à-vis de soi-même » : deux pages inouïes du Journal de Jehan Rictus sur la « pédérastie », in Inverse, n°8, juin 2008.
  • Henri Viltard : quelques passages concernant Gabriel Fabre, Site Jossot.

Traductions

    En tchèque :
  • Prokletí básníci, 3 : Jehan Rictus, traduit par Jindřich Hořejší, 1929

    + Poesie, traduit par Jindřich Hořejší, Praha, Odeon, 1945 ou 1946

    + Rictus a Corbière, Praha, BB art, 2001, ISBN 80-7257-603-8
  • Nevděčníci (B, Kroměříž, Magnificat 1946) — traduit par Bohuslav Reynek (?)
  • En anglais :
  • Les Soliloques du Pauvre, a translation with introduction and notes by Herbert W. Kitson, Washington, D.C. : University Press of America, 1982, ISBN : 0-8191-2611-X ou 0-8191-2612-8
  • Letters to Annie, The letters of Jehan Rictus to Annie and Paul Vulliaud, Lanham : University Press of America, 1988, ISBN : 081916822X
  • Ouvrages concernant J.R.

    Les pages écrites sur notre auteur sont à lire avec recul : certaines tombent dans l’hagiographie, d’autres donnent dans le colportage de ragots. Des extraits sont en ligne, autant que possible.

    Études, critiques, témoignages

    • Remy de Gourmont : Le IIe Livre des masques. Mercure de France, 1898.
    • Vance Thompson : French portraits : being appreciations of the writers of young France, 1900 (pp. 190-197).
    • Léon de Bercy : Montmartre et ses chansons. 1902.
    • Léon Bloy : Les Dernières Colonnes de l’Église. Mercure de France, 1903.
      (voir également de Bloy le Journal, et le Journal inédit en cours de publication.)
    • Louis Gatumeau et Fernand Fleuret, Quelques autres — Les Rageurs, Paris, Rey, 1905 (pp. 38-40 et 93-98).
    • Paul Reboux : Vient de paraître, notes de critique littéraire. 1906 (pp. 245-255).
    • Jean Dornis : La sensibilité dans la poésie française contemporaine (1885-1912). 1912 (pp. 297, 301-303).
    • Alphonse Séché : Les Accents de la satire dans la poésie contemporaine. 1912.
    • Georges Docquois : Nos émotions pendant la guerre, 1917.
    • Lazare Sainean, Le langage parisien au XIXe siècle : facteurs sociaux, contingents.... 1920. (pages 51, 486...)
    • Frédéric Lefèvre : Une heure avec.... Paris, éditions de « la Nouvelle revue française », 1924-1927.
    • Paul Labrousse : De Platon à Jehan Rictus. Fort de France, 1927.
    • Jeanne Landre : Les Soliloques du Pauvre de Jehan-Rictus, Société française d’éditions littéraires et techniques, 1930.
    • Léon Daudet : Flammes. 1930.
    • Henry Poulaille : Nouvel âge littéraire. Librairie Valois, 1930.
    • Albert Camus : Jehan Rictus, le Poète de la Pauvreté. Revue Sud, mai 1932.
    • Yvette Guilbert : Mes lettres d’amour. Denoël et Steele, 1933. (Lettres de J.R.)
    • Gaétan Bernoville : Deux poètes veilleurs de nuit. Jehan Rictus et Fagus. 1933.
    • Le souvenir de Jehan-Rictus. Académie de la Coupole, 1934.
    • Cahiers Jehan-Rictus. Auguste Blaizot et fils, 1935.
    • Alphonse Séché : Dans la mêlée littéraire, 1935 (pp. 220-237).
    • René Martineau : Quelques aspects de Jehan Rictus. Albert Messein, 1935.
    • Gaston Ferdière : Jehan-Rictus, son œuvre. Portrait et autographe. Paris, Nouvelle Revue Critique, 1935.
    • Jeanne Landre : La « gouvernante » de Jehan-Rictus, in L’orientation médicale, mai 1936.
    • René-Louis Doyon : Jehan Rictus devant lui-même, Laurent Tailhade, Léon Bloy. Paris, La Connaissance, 1943.
    • Yvette Guilbert : Autres temps, autres chants. 1946. (pp. 147-165)
    • Eugène Porret et Étienne Chipier : Jehan Rictus et la Misère. Édition de la Roulotte, Couvet-Neuchatel, 1947.
    • Albert Keim. Le Demi-siècle, souvenirs de la vie littéraire et politique, 1876-1946, Heredia, Mallarmé, Jehan Rictus, Henri Barbusse, Jean Lorrain, Catulle Mendès.... Paris, A. Michel, 1950 (pp. 41-51).
    • René-Louis Doyon. Mémoire d’homme. La Connaissance, 1953 (pp. 209, 213-218).
    • Joseph Bollery : Léon Bloy. Sa maturité — Sa mort. Paris, Albin Michel, 1954. (pp. 324-358)
    • Paul Léautaud : Journal littéraire. Paris, Mercure de France, 1954-1966.
    • Théophile Briant : Jehan Rictus. Seghers, Poètes d’aujourd’hui, 1960, 1973.
    • Giorgio P. Sozzi : Jehan Rictus e la povertà. Firenze, 1970.
    • Giorgio-P. Sozzi : Jehan Rictus. Urbino, Argalia Editore, 1971.
    • Thèse de Philippe Péricard : Jehan Rictus et le pauvre. Maîtrise de Lettres classiques, Amiens, 1973.
    • Michel Ragon : Histoire de la littérature prolétarienne en France. Paris : Albin Michel, 1974. (pp 140-141).
    • Stanislas Fumet : Histoire de Dieu dans ma vie, 1978, rééd 2002 (chap. IV).
    • Dr Alain Chevrier : « Jehan Rictus, Esquisse psychobiographique d’un enfant battu », in L’Évolution psychiatrique, n° 53 et 54, 1988.
    • Bulletin Jehan Rictus — N°1 . Société pour l’étude de Jehan Rictus, 1988.
    • Dominique Cerbelaud : L’ingratitude du mendiant ou le soliloque de deux pauvres in Cahier de l’Herne : Léon Bloy, 1988.
    • Giorgio P. Sozzi : La letteratura francese d’espressione popolare nel XX secolo : da Rictus a Dabit. Napoli : Federico & Ardia, 1992.
    • Jehan-Rictus et Paul Léautaud : documents nouveaux. Cahiers Paul Léautaud, n°9. 1991.
    • Pierre Popovic, Jehan Rictus et Jean Narrache : au nom des fils de Caïn, dans Montréal 1642-1992. Le grand passage. Montréal, XYZ éditeur, coll. «Théorie et littérature», 1994. ISBN : 2-89261-103-2. (pp. 75-88)
    • Yves Pagès, Les fictions du politique chez L.-F. Céline, Seuil, 1994.
    • Thèse de Philippe Oriol : Jehan Rictus, l’homme et l’œuvre. Université de Paris 4. 1994.
    • Philippe Oriol : Quelques pages inédites de Jehan-Rictus, Nord’, n°40, décembre 2002.
    • Georges Dottin : Une lettre de Jehan Rictus sur son roman Fil-de-Fer, Nord’, n°40, décembre 2002.
    • Philippe Oriol : Le Journal de Gabriel Randon/Jehan-Rictus dans Les écritures de l’intime : la correspondance et le journal. Actes du colloque de Brest, 23-24-25 octobre 1997, Honoré Champion, 2000.
    • Philippe Oriol, Jehan Rictus, ratage de Randon in Les ratés de la littérature. 2e colloque des Invalides, 11/12/1998, Tusson, Du Lérot, 1999.
    • Gilles Picq : Laurent Tailhade ou De la provocation considérée comme un art de vivre, Maisonneuve et Larose, 2001.
    • Michèle Fontana : L’« artisse » et « populo » Jehan Rictus, poète populaire in La poésie populaire en France au XIXe siècle, Théories, pratiques et réception, Éd. du Lérot, 2005.
    • Philippe Oriol : Jehan-Rictus : la vraie vie du poète, Éditions universitaires de Dijon, 2015, ISBN : 978-2364411227.
    • Maëlle Levacher : Un choeur populaire : Jehan-Rictus en pastiches aujourd’hui, revue Chiendents, n° 117, éditions Le Petit Véhicule, 2017.

    Anthologies

    • Alphonse Marius Gossez : Poètes du Nord. 1880-1902., 1902 (fragments du Revenant et du Printemps, Jasante de la Vieille.)
    • G. Walch : Anthologie des Poètes français contemporains, volume 3, Delagrave, 1906 (Impressions de promenade, fragments du Revenant, Jasante de la Vieille, début de la Farandole en facsimilé.)
    • Bertrand Millanvoye : Anthologie des poètes de Montmartre, Ollendorf, 1909 (La Frousse, Les P’tites Baraques).
    • Georges Normandy et M.-C. Poinsot : Les Poètes sociaux, L. Michaud, [1909] (Complainte des petits termes).
    • Georges Normandy : Les Poètes humoristes, L. Michaud, 1910 (La Chanson des punaises).
    • M.-C. Poinsot : Les Poètes du rire, L. Michaud, [1910 ?].
    • À partir de 1910 environ, Jehan-Rictus refusa qu’on reproduise ses poèmes dans des anthologies (dans une lettre à Séché datée du 6 juin 1913 (Dans la mêlée littéraire, p. 236), il en énumère 11 où il figurerait : la plupart n’ont laissé de trace dans aucun catalogue de bibliothèque.)
      Notons par contre qu’il souffrit de n’avoir pas été accepté dans le fameux Poètes d’aujourd’hui de Léautaud et Van Bever.
    • Montmartre a chanté... Des Quat'z'arts à la Lune rousse, Les Bibliophiles de Montmartre, [1937] (Crève-cœur)
    • Ramuz : Poésie des XVIII, XIX, XXe siècles. Auteurs français, belges et romands, Lausanne, Guilde du Livre, 1943 (Revenant, début).
    • Jean Galtier-Boissière, Anthologie de la poésie argotique, poissarde et populaire de Villon à Bruant, Le Crapouillot, 1952 (Pierreuse).
    • Max-Pol Fouchet : Anthologie thématique de la Poésie française. Seghers, 1958. (L’Hiver (début), Crève-Cœur)
    • Julien Pecheux, L’âge d’or du rail européen: 1850-1900. Berger-Levrault, 1975. (Chanson de Trois Bons Garçons de Chevaux de l’omnibus de l’Odéon)
    • Georges Schéhadé, Anthologie du vers unique, Ramsay, 1977. (« Merd', v'là l'hiver et ses dur'tés »)
    • Marie-Louise Astre et Françoise Colmez : Poésie française, Bordas, 1982. (Extraits du Printemps)
    • André Dabezies : Jésus-Christ dans la littérature française, Desclée, 1987. (Extrait du Revenant)
    • Daniel Grojnowski et Bernard Sarrazin : L’Esprit fumiste et les rires "fin de siècle", José Corti, 1990. (Extraits du Revenant)
    • Michel Décaudin : Anthologie de la poésie française du XIXème siècle **, Poésie/Gallimard, 1992. (Impressions de promenade, Nocturne)
    • Henri Chandavoine : Anthologie de la poésie mariale, Cerf, 1993. (La Charlotte.)
    • André Velter : Les Poètes du Chat noir, Poésie/Gallimard, 1996. (Extrait du Revenant)
    • Gilles Durieux, Le Roman de Paris à travers les siècles et la littérature, Albin Michel, 2000 (extrait des Masons).
    • Bernard Chouraqui : La Judéité sauvage, Éditions de la Différence, 2002. Le Revenant)
    • Sébastien Lapaque : J’ai vu passer dans mon rêve, Librio, 2002 (Le Bel Enfant).
    • Abbé Pierre : Cent poèmes contre la misère, le cherche midi, 2003. (Extraits du Revenant et de la Maison des Pauvres.)
    • Jean-Paul Goujon : Anthologie de la poésie amoureuse française, Fayard, 2010. (Le Printemps, XIV.)
    • Daniel Grojnowski et Bernard Sarrazin : Fumisteries : Naissance de l'humour moderne (1870-1914), Omnibus, 2011. (Extraits du Revenant)
    • L'Anthologie du savoir : Pamphlets et Satires, Nouvel Observateur & CNRS Éditions, 2011.
    • Zéno Bianu : Éros émerveillé : Anthologie de la poésie érotique française, Poésie/Gallimard, 2012. (Le Printemps au Jardin des Plantes)
    • Nathalie-Noëlle Rimlinger avec la collaboration de François Gaudin : Henri Fabre et le combat anarchiste des “Hommes du Jour” (1908-1919), Les Éditions de Champtin, 2012. (Berceuse pour un « Pas-de-Chance », Les P'tites Baraques)

    Catalogue de la BnF

    Interprétations

    Enregistrements sonores

    • Denis d’Inès dans Les Petites Baraques, Gaumont, 1923 (film parlant).
    • Jehan Rictus (séance du 22 juillet 1931) :
      • Les petites baraques / La frousse, Polydor 522 056, 1931 (78t)
      • Impressions de promenade / Crève-cœur, Polydor 522 057, 1931 ou 1932 (78t)
      • La Jasante de la Vieille, Polydor 522 058, 1932 (78t)


      • + repris dans Crève-cœur (cassette, 1989).
        + Les Petites Baraques repris dans Claude Antonini chante et dit Jehan-Rictus (CD, 1993), dans Au Lapin Agile (coffret de CD, 2004) et dans Poèmes (CD, 2009).
    • Berthe Bovy : La Jasante de la Vieille, Columbia BF7 L3431, 1932 (78t)
    • Marie Dubas : La Charlotte prie Notre-Dame, Columbia D.F. 13-55 (1934) (78t)
      + repris sur Intégrale Marie Dubas : 1927-1945, Frémeaux et Associés (1996)
    • Jean Misère : Berceuse pour un pas-de-chance, Le Printemps, Vox Populi D.B. 806 (78t)
    • Polaire : La Prière de la Charlotte, Compagnie Crystalate Française, Cristal 6263 (1936) (78t)
      + repris sur Eugénie Buffet et Polaire : Succès et Raretés 1918-1936, Chansophone 136 (1994?)
      + repris sur Joyeux Noël : 40 chansons de Noël, Marianne Mélodie (1998)
    • E. Boyer : Les petites baraques, Les Voix populaires DB801 (78t)
    • Maurice Chevalier : Idylle, Gramophone L 1082 (78t 30cm) (Face B de Savez-vous planter les choux ?. 1942 ?)
    • Berthe Campeau : La Charlotte prie Notre-Dame, Starr 16605, 1944 (78t)
    • Carette, Au Lapin Agile, 9 avril 1948 (inédit en disque)
      Crève-Cœur
      + repris dans Au Lapin Agile (coffret de CD, 2004).
      + repris dans Poèmes (CD, 2009).
    • Poèmes de Jehan Rictus dits par Maurice Chevalier : Nocturne, Les Petites Baraques, Jasante de la vieille, Le Revenant, Decca FMT133577, avant 1949 (33t 30cm)
      + repris dans Poèmes (CD, 2009).
    • Pierre Brasseur : extrait des Soliloques dans Dix ans d'essais radiophoniques du studio au Club d'Essai: 1942-1952, RTF, 1953 (coffret de 33t)
    • Antoine Balpêtré : Pauvre Julien, Decca 455617, 1957 (45t)
    • Crève-Cœur dit par Pierre Hiégel, Odéon 281517 (78t).
    • Le Revenant [début ?] dit par Pierre Hiégel, 281518 Odeon KI9322-1 KI9323-1 (78t).
      rééd. in Dieu chez les maudits, SM 3377, 1961 (33t 30cm)
      rééd. in La Passion, SM K774, 1979(?) (K7)
    • Les Soliloques du pauvre ou Le Revenant, de Michel Drach, ca. 1952 — Poème de Jehan Rictus dit par Pierre Brasseur. Film d’animation de dessins de Steinlein. (Son repris dans un coffret de CD : Dix ans d'essais radiophoniques du Studio au Club d'Essai.)
    • Le Revenant, « imitation » en patois de Fribourg (1954)
    • Belles soirées de la Butte (Montmartre) (ou Mont’ là d’ssus), CAPRI 655 019, [1964?] (33t, 30cm) :
      Annette Poivre : Les Petites Baraques,
      Raymond Bussières : Idylle [I].
    • Monique Morelli chante Jehan Rictus et Gaston Couté. Musidisc, 1963 (33t, 25cm)
      La prière de la Charlotte / Le revenant / Les petites baraques
      + La prière de la Charlotte reprise sur Poèmes, EPM, 2009 (CD)
    • Jacques Duby : Adès P 37 LA 4030 1964(?), (45t)
      Berceuse pour un Pas-de-chance, Les Petites Baraques, Les Masons (I et II).
    • Jacques Duby : in Poésie XXe siècle Adès 13022 (33t)
      Les petites baraques, Les Masons (II).
    • Jacqueline Danno : La Charlotte Prie Notre Dame, VEGA 2322, 1970(?) (45t)
    • Renée Cosima : Mes poètes, SERP MC7016, 1971 (33t)
      Les Petites Baraques.
    • Jean Hugues : Vol 2, President KVp 268, [1973?] (33t)
      La Prière (Le Revenant, III, mis en musique).
    • Valérie Ambroise, André Marié : Places publiques [197*?] (33t)
      Crève-cœur, Le Revenant.
    • Denise Roka, 1979, 45 tours, La Charlotte prie Notre-Dame (Face B : À quoi ça sert l'amour ?)
    • Angèle Coutu, ca. 1983
      La Charlotte prie Notre-Dame
    • Ricet Barrier Le cul de la patronne, Seeds Records, 1987 (CD)
      La complainte des p’tits fanfans morts
    • Crève-cœur dit par Jehan Rictus, Marie Dubas, Francis Carco, Mouloudji, Maurice Chevalier. Le Livre qui parle, 1989 (Cassette)
      1. Les petites baraques / 2. La Frousse / 3. Impressions de promenade / 4. Crève-cœur / 5. La Jasante de la Vieille (Rictus) // 6. Quand la Charlotte prie Notre-Dame dans la nuit du réveillon (Dubas) // 7. Merde v’la l’hiver (Carco) // 8. L’Étrangleur / 9. Pauvre Julien / 10. Berceuse pour un pas de chance (Mouloudji) // 11. Idylle (Chevalier)
    • Claude Antonini chante et dit Jehan-Rictus, Cie d’Ariane, 1993 (CD)
      1. Les petites baraques (dit par Jehan-Rictus) / 2. L’hiver / 3. Nocturne / 4. Crève-cœur / 5. La grande Irma / 6. Complainte des petits déménagements parisiens / 7. Berceuse pour un pas-de-chance / 8. Jasante de la vieille / 9. Seigneur rendez-moi mes vingt sous / 10. La frousse / 11. Prélude aux fans-fans / 12. Farandole des pauv’ tits fans-fans morts / 13. Le revenant (1) / 14. Le revenant (2) / 15. Le revenant (3) / 16. Du pain et des ailes...
      + partiellement repris sur Poèmes, EPM, 2009 (CD)
    • Jacqueline Danno : Récital au Trianon, VEGA 2322, 1996 (CD)
      Prière de la Charlotte
    • Au Lapin Agile, EPM, 2003 (3 CD)
      Les Petites Baraques par Jehan Rictus, Crève-Cœur par Carette
    • Jean-Luc Debattice : Les poètes du Chat Noir, 981002 EPM, 2003 (CD)
      Soliloques du pauvre [Extrait du Revenant]
      + repris sur Poèmes, EPM, 2009 (CD)
    • Jehan : L’envers de l’ange, 2004 (CD)
      Les p’tits fanfans
    • Alain Duband sur le site teleramaradio.fr, 2005 (mp3s)
      Archives : première partie à écouter ici et seconde partie à écouter ici
      Le Revenant
    • Charles Parent sur le site lavoixdusavoir.com, 2007 (mp3)
      Le Revenant
    • René Depasse sur le site litteratureaudio.com, 2008 (mp3s)
      Crève-cœur / Impressions de promenade / Nocturne
    • Dune de Mélisse (MySpace), 2008 (vidéo)
      Crève-cœur
    • Jean-Claude Dreyfus et Fabrice Carlier : Les Soliloques du Pauvre, 2008 (DVD)
      L’Hiver, Le Revenant, La Printemps III, Pauvre Julien, Les Masons
    • Arbon sur son blog, 2009 (adaptation chantée)
      L’Hiver
    • Maurice Chevalier, Claude Antonini, Monique Morelli, Carette, Jean-Luc Debattice, Jehan Rictus : Poèmes, EPM Traces, 2009
      1. Les petites baraques, par Maurice Chevalier / 2. L’hiver, par Claude Antonini / 3. Le revenant, par M.C. / 4. Notre Dab qu’on dit aux cieux, [Le Revenant III] par C.A. / 5. Idylle, par M.C. / 6. La frousse, par C.A. / 7. Nocturne, par M.C. / 8. Complainte des petits déménagements, par C.A. / 9. Jasante de la vieille, par M.C. / 10. La prière de la Charlotte, par Monique Morelli / 11. Crève-Cœur, par Carette / 12. Soliloques du pauvre (extrait) [Le Revenant I] par Jean-Luc Debattice / 13. Les petites baraques, par Jehan Rictus.
    • Rollmops Théâtre, 2011 (CD)
      1. Le Furtif (Extrait du Printemps II) / 2. L'Étrangleur / 3. Espoir (Extrait de Trilogie II) / 4. La Frousse / 5. Prière (Extrait du Printemps III) / 6. Farandole des pauv's tits fan-fans morts
    • Roger Houlet ?, "Les gueux et leurs révoltes (Poètes montmartrois)", EPM, 2015 (CD)
      Soliloques du pauvre - L'espoir (Extrait de Trilogie II) / Soliloques... (Printemps) (Extrait du Printemps III)
    • Vîrus : Les Soliloques du Pauvre, Au Diable Vauvert, 2017, ISBN : 979-10-307-0123-4 (livre-disque).

    Spectacles

    Principaux interprètes de Jehan-Rictus de son vivant, selon Gaston Ferdière (Jehan-Rictus, son œuvre) :

    • Coquelin cadet.
    • Amyot (du Théâtre libre).
    • Jehan Adès (Les Monte-en-l’air, mars 1917, L’Étrangleur).
    • Delaunay (de la Comédie française) (Le Revenant : 29 novembre 1907 : « il ne m’a pas trop massacré »).
    • Gémier.
    • Renée Derigny.
    • Regnard (Berceuse pour un Pas-de-Chance (selon PQC n°66, avril 1904)).
    • Mévisto aîné (Farandole vers 1898 (CMI et revue des 4-Z-A, 6 nov. 1897)).
    • Félicia Mallet.
    • Yvette Guilbert (Impressions de promenade, La Frousse (JQ 27 mai 1908)).
    • Aimée Morin.
    • Nichette Yvon.
    • Polaire.
    • Marie Dubas.
    • Berthe Bovy (de la Comédie française).
    • Pierre Dux (de la Comédie française).
    • Denis d’Inès (de la Comédie française) (Berceuse pour un Pas-de-Chance, déc. 1921).
    • Jean Fleur (de l’Odéon) (Pauvre Julien, janvier 1927).

    Gaston Ferdière ajoute en note :
    « Je dois réserver ici une place à part à Jehan Adès, artiste de cœur et de conscience, qui consacra à Rictus une grande partie de sa carrière, depuis le théâtre de l’Œuvre jusqu’au théâtre aux armées. Il fut un des rares à trouver grâce aux yeux du poète qui, il me faut l’ajouter, détestait en général ses interprètes et n’en parlait que dans les termes les plus violents. Rictus leur reprochait leur attitude et leur ton mélodramatiques, leur tendance à “meubler”. “Je n’ai pu leur faire comprendre la musique intérieure de mes poèmes qui fait leur armature secrète.” Il disait encore, à propos de l’une d’elles, qu’une charité qui n’est pas dans ma coutume m’engage à ne pas nommer : “Elle joue mes poèmes au lieu de les chanter !” »


    Quelques spectacles récents :

    • Les soliloques du pauvre, mise en scène Jacques Roman, 1973.
    • Jehan Rictus à l’école. FR3 — Moyen métrage de Michel Marié. 1978.
    • Les Soliloques du pauvre, mise en scène : Wilfrid Charles, 1986.
    • Jean-Paul Amara, ca. 1988.
    • Une nuit avec Jehan Rictus, par Claude Antonini. 1990-1991.
    • Comme ej’taimais par Jeannine Milange (créé en 1993 avec la collaboration de Vicky Messica, se continue au Théranga, Paris), 1993-2010.
    • Les Soliloques du Pauvre et La Rage au ventre, Compagnie André Morel, Avignon.
    • Fil-de-Fer, par Claude Antonini, Festival d’Artigues, « Notes en bulle ». 1994.
    • Le Revenant par Jean-Charles Modet. 1994 et 2000.
    • La Charlotte, diaporama de Christian Hendrickx. Réalisé en 1996.
    • Fabrice Luchini dit Nietzsche, Baudelaire, La Fontaine, Céline, Hugo, Rictus. 1997.
    • Jehan Rictus, Jean-Pierre Siméon, Patrick Vignau : Soliloques d’un chœur, mise en scène de Jean-Philippe Vidal. Comédie de Clermont-Ferrand, 1999.
    • Cœurs populaires, avec Denis Fouqueray. Mise en scène de José-Antoine Marin. Compagnie La rose tatouée. Festival d’Avignon 2002, Fête de l’Humanité 2004.
    • Le Revenant avec Jean-Marie Koltès, mise en scène de Pierre Salzani. Metz, Les Trinitaires, 2002.
    • Le Cœur populaire avec Jean Luc Bansard, Françoise Loreau. Théâtre du Tiroir, 2002-2005.
    • Rue des souvenirs par Siméon et Bélina. 2004-2005.
    • Jehan Rictus, Jean-Pierre Siméon : Soliloques sur une planche à repasser (spectacle de marionnettes). Compagnie Arnica, 2004/2005, 2010.
    • Noël aux pieds nus, par Nell Reymond. Compagnie du Solilesse, 2004?.
    • Mise en voix d’extraits des Soliloques du pauvre par Jean-Pierre Gagnaire et Sylvain Pierre, avec accompagnement au saxophone. Octobre 2004.
    • Une nuit à Montmartre au Lapin à Gill. Bruxelles, Théâtre-Poème, 2004.
    • Putain d’vie, Compagnie L’Échappée, adaptation et mise en scène de Didier Perrier, 2005-2006 (2009?).
    • Jean-Claude Dreyfus et Fabrice Carlier. Paris, Maison de la Poésie 2005, 2009.
    • Monique Bretin, 2006.
    • Crève-Cœur, mis en scène par Alexis Moati, 2006-2007.
    • Les Soliloques du Pauvre dits par Jean Gelbseiden. Compagnie des nuits partagées, 2004-2006.
    • Le cabaret Rictus, mis en scène par Laurent Dubost, joué au Théâtre Picolo (Saint-Ouen), 2007(?).
    • Les Soliloques du Pauvre, par la compagnie du Grenadin, mise en scène par Yvan Biard, avec José Escamez, 2006-2008.
    • Le Cœur populaire, par La Manufacture Chanson, 2007-2008.
    • Création musicale du texte « Conseils », mis en musique par Thierry Thibault avec Jean-Claude Dreyfus, l’Ensemble Epsilon et Philippe Limoge (festival de cuivres de Limoges), 2008.
    • Crève-cœur par le Théâtre de la Chimère (Lorient), 2008.
    • Phasmes, Daniel Mesguich, Théâtre du Rond-Point, 2008 (Les Masons et Prière).
    • Quand les hommes auront la bonté du vin, mise en scène par Caroline Personne, 2008.
    • Graine d’ananar, par Claude Antonini. 2007-2009.
    • Gilbert Laffaille : lectures des Soliloques du Pauvre, 2007-2009.
    • Les Soliloques par la Compagnie Théâtr’On (Serge Dekramer, mise en scène de Michèle Lazès), 2007-2010.
    • Le grand orchestre du Tricorne gueule Rictus par le Théâtre du Tricorne (Sannois), 2009.
    • Rictus par le Théâtre de l’Hyménée, 2009-2010.
    • Le Bel Indifférent de Cocteau, suivi de la Charlotte, Le Lucernaire (Paris), 2010.
    • À côté d’un rictus, par Axel Beaumont et Florence Roche, mis en scène par François Legay, Théâtre du Nord-Ouest (Paris), 2010.